le RGPD : définition en quelques mots

La RGPD : oui mais encore !


Cela fait quelques temps qu’on entend tous de se mettre à jour pour le RGPD, mais de quoi s’agit-il ?
Qui est concerné ?
Comment peut on le mettre en place ? Y a t-il des sanctions ?

1. LE RGPD, DEFINITION

 

Le RGPD est le règlement général sur la protection des données.
Cette directive remplacera la loi française « Informatique et Libertés » dans le traitement des données personnelles.
Les entreprises doivent protéger toutes les données personnelles des utilisateurs qu’elles collectent, stockent, traitent et utilisent.
Le traitement des données personnel doit être d’une durée limitée et correspondre à une action clairement identifiée.
Les données devront être archivées selon les durées de prescription légale et chaque donnée devra être à jour.

2. QUI EST CONCERNÉ PAR LE RGPD ?

 

Toute société s’est posée la question de savoir si elle était concernée par cette loi !
Une entreprise est dans l’obligation de protéger ses données face à une menace externe.
Le RGPD concerne toutes les entreprises privées et publiques basées dans l’Union Européenne.

 

Nous pouvons lister les entreprises ci-dessous :

les agences web digitales
les TPE, PME, start-up
les associations
les agences de statistiques

3. COMMENT PROCÉDER ?

Pour préparer votre conformité aux normes du RGPD, vous trouverez ci-dessous quelques exemples à mettre en place :

Indiquez la provenance des données
Vérifiez les formulaires de collecte sur vos sites web, vos e-mailings
Mettez à jour la demande de collecte de cookies

4. QUELS SONT LES RISQUES ENCOURUS ?

 

Si votre entreprise subit une violation de données à caractère personnel, il est obligatoire de prévenir l’autorité de contrôles sous 72h mais aussi de réaliser un communiqué public le cas échéant.

En cas de non-conformité de cette loi, des sanctions peuvent être mises en place comme :

Un avertissement
La mise en demeure de l’entreprise
L’effacement des données
Une amende